Protocole à la crèche : ce qui change avec bébé, combien d'enfants ?


[Mise à jour du 5 novembre à 12h52]. Avec la mise en place d'un nouveau confinement sur tout le territoire depuis le 30 octobre, le ministère des Solidarités et de la Santé a dévoilé les modifications apportées au protocole sanitaire mis en place pour les modes d'accueil du jeune enfant : crèche, assistantes maternelles, relais d'assistantes maternelles. Le protocole sanitaire évolue et se précise donc, avec une série de nouvelles mesures et le renforcement de celles appliquées depuis cet été. "L'objectif poursuivi est un maintien des capacités d'accueil pour que chaque parent et chaque enfant puisse trouver une solution adaptée à ses besoins", précise le ministère dans ce document. "Dans le contexte de forte circulation du virus, il est cependant nécessaire de renforcer l'attention des professionnels et des parents aux gestes barrières, afin de réduire les risques de contamination d'adulte à adulte et d'adulte à enfant.", ajoute-t-on toutefois. 

Protocole à la crèche : masque obligatoire pour le personnel de la petite enfance

  • Le personnel, y compris les stagiaires ou professionnels extérieurs à la structure, doit appliquer strictement les gestes barrières : port du masque obligatoire pour tous, en présence des enfants et entre adultes, et lavage des mains régulier
  • Les espaces communs à l'ensemble des groupes peuvent être utilisés successivement : salles de change, toilettes et biberonneries, salle de repas, salle de motricité, jardin, mais le ministère insiste sur la nécessité de nettoyer les surfaces (mobiliers et sols) entre chaque groupe. Le personnel doit également se laver les mains à l'entrée et à la sortie lorsqu'il y a un roulement ou si un employé passe d'un groupe à un autre. Dans ce dernier cas, il devra également changer de masque. 
  • Le ministère de la Santé précise également les modalités d'accueil des parents. Ces derniers doivent systématiquement porter un masque dans les locaux et respecter une distance d'un mètre entre eux et les professionnels de la petite enfance. "Le temps de présence des parents et autres adultes responsables des enfants dans les locaux du mode d'accueil est limité à 15 minutes, sauf dans le cas des adaptations lorsqu'une présence plus longue est nécessaire.", indique également le nouveau protocole. 

Combien de bébés accueillis dans les crèches ?

Les crèches maintiennent autant que possible leur capacité d'accueil afin de permettre au plus grand nombres d'enfants d'être accueillis. Le nouveau protocole précise toutefois que "l'accueil se fait en groupes distincts et en limitant autant que possible le brassage entre les groupes." Dans l'idéal, le ministère recommande que la taille de chaque groupe soit de 20 enfants, sans excéder 30. Par ailleurs, l'accueil en maisons d'assistants maternels (MAM) est également maintenu selon la pleine capacité d'accueil de la structure. Les mêmes exigences sanitaires y sont attendues.

Des exigences renforcées en matière de nettoyage 

Outre l'application stricte des gestes barrières dans tous les modes d'accueil, le ministère de la Santé a souhaité renforcer encore le protocole de nettoyage des locaux. Il est ainsi désormais recommandé de :

  • Aérer les locaux régulièrement, entre 10 et 15 minutes toutes les deux heures. Lorsque c'est possible, ouvrir les fenêtres extérieures pour augmenter la circulation de l'air dans les salles et autres locaux occupés pendant la journée. Si l'aération n'est pas possible, le fonctionnement des systèmes d'aération et de ventilation doit être vérifié régulièrement
  • Nettoyer régulièrement au cours de la journée les surfaces fréquemment touchées par les enfants ou les adultes (ex. poignées de porte, robinets, chaises, tables, etc.), au moins deux fois par jour,
  • Nettoyer systématiquement les sols et surfaces touchées par les enfants et adultes lors de toute utilisation successive d'un même espace d'accueil par des groupes différents d'enfants. Cela vaut aussi pour les jouets et les structures de jeu extérieures ou intérieures. 
  • Se laver les mains très régulièrement au cours de la journée et systématiquement avant et après chaque éternuement, usage d'un mouchoir, contact avec la bouche, ainsi qu'avant et après chaque repas, change ou passage aux toilettes.
  • Veiller à l'approvisionnement permanent des points de lavage des mains en serviettes à usage unique et en savon ainsi que, le cas échéant, en solution hydro-alcoolique pour les parents (à tenir toujours hors de portée des enfants).
  • Veiller à la disponibilité permanente de masques pour les professionnels et à conserver un stock de réserve correspondant à 10 semaines d'activité.

Un Référent Covid19 Petite enfance doit également être désigné au sein de chaque service départemental de la PMI afin de soutenir et accompagner les professionnels de la petite enfance.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *